CAFÉ D'ÉTÉ

AMORÇAGE D'UN TIERS-LIEU

Comment retrouver des lieux de vie partagés dans une commune sans commerce ? Quelles opportunités pour se réunir et impulser des initiatives ?

Thématiques abordées :

REVITALISATION RURALE - TIERS-LIEUX - IMPLICATION CITOYENNE - ANIMATION ESTIVALE

Missions :

Pour mener l’initiative « Douvrend réinvente la campagne », nous nous heurtons à une problématique de taille : il n’y pas de lieu adapté pour se réunir, pour créer un point d’ancrage. Pas de salle associative que nous pourrions occuper, pas de commerce… Mais il y a l’école, inoccupée pendant l’été !

Alors, trois jours par semaine, pendant quatre semaines, on a testé le café d’été ! 

Image-empty-state_edited.jpg

Première étape : transformer la salle de motricité de l’école maternelle en un lieu convivial, pour des personnes d’environ 1,70m ! Y installer tables, bancs, fauteuils, cafetière, mais pas que… 

Sous le nom de café d’été, il y d’abord l’idée d’un lieu de vie partagé qui réponde aux aspirations que les habitants ont exprimé durant la consultation publique sur la place de la mairie : boîte à livres, festivités, atelier de cuisine ou de couture, etc. 

 

Alors pendant 4 semaines, nous avons tenu le café, proposé des ateliers, des événements, mis à disposition des livres et de bandes-dessinées, des jeux de sociétés, du matériel de dessin. Nous avons créé des prétextes de rencontres et ouvert un lieu qui suscitait de la curiosité. Rapidement, les enfants se sont appropriés l’espace, puisque, enfin, il y avait un « truc » à faire ici, et en plus collectivement ! L’école offre cette superbe opportunité de disposer d’une cour de récréation, rare lieu où les enfants peuvent jouer, courir et faire du vélo en toute sécurité.  

Et puis les anciens du village et quelques irréductibles motivés à faire vivre la commune ont investi le café et sont venus boire de la citronnade maison ! Spontanément, chacun apporte des journaux, des livres, des jeux, des biscuits et progressivement autour de ce lieu, c’est un petit collectif qui s’agglomère.

 

Et puis, c’est surtout le lieu pour parler de l’initiative « Douvrend réinvente la campagne », raconter ce qui est fait et où l’on essaie d’aller. Une sorte de maison du projet où l’on parle de transition écologique et de campagnes vivantes avec des livres et revues qui inspirent : les magazines Village, À la rencontre la France rurale qui bouge, Demain, pour n’en citer que quelques uns.  

 

Finalement le café d’été n’a pas grand chose à voir avec un café. Il pose la question de la mutualisation des équipements et préfigure un sorte de tiers-lieu qui d’un seul coup rend possible la création d’un dépôt de pain, d’un lieu pour accueillir des ateliers de cuisine, pour faire des réunions informelles, pour créer un club de lecture ou un espace commun pour les enfants !

Et puis, c’est un exemple parmi d’autres, que l’on peut faire beaucoup de choses avec les moyens du bord ! 

Pour conclure ce programme, l’occasion d'une pizzeria de plein-air sur la place de la mairie était immanquable. À coté du food-truck qui s’installe ici un mardi sur deux, les quelques tables et bancs alignés ont créé une belle assemblée d’une cinquantaine de convives ! Ce que l'on n'avait pas vu depuis longtemps...